Acoustique du bâtiment

L’acoustique du bâtiment concerne le confort acoustique des personnes dans les bâtiments.

Les niveaux de bruits de fond doivent être adaptés à la fonction de l’espace. Les nuisances sonores peuvent provenir d’espaces situés à côté, au-dessus ou en dessous de la pièce concernée, espaces dans lesquels les gens discutent, travaillent, dorment ou marchent, mais où l’on peut également trouver des machines. Les nuisances peuvent également venir de la façade, de la toiture ou de l’extérieur, où elles sont causées par le trafic routier, ferroviaire ou aérien, mais aussi par les activités industrielles menées au voisinage immédiat du bâtiment. La ventilation et les systèmes de climatisation peuvent également représenter une source de nuisances.

Les espaces d’habitation, de vie et de travail exigent un temps de réverbération adapté ainsi qu’une intelligibilité suffisante de la parole. Pour les espaces plus volumineux, tels que les auditoires, les salles de théâtre et de concert, les atriums, les salles polyvalentes et les bureaux-paysagers, le temps de parcours des ondes sonores s’avère lui aussi important, et des échos peuvent même se manifester dans ces espaces.

Les études s’intéressent à l’isolation de la façade, à l’acoustique de l’epace, à l'isolation des bruits aériens et des bruits de choc, aux nuisances causées par les installations techniques, à l’expansion du son vers l’environnement, aux mesures de l’isolation aux bruits aériens des constructions, aux mesures de la pression acoustique, à l’électroacoustique, à la surveillance des sites, aux mesures de contrôle et de réception, …

Les immeubles de bureaux et à appartements font l’objet d’adaptations typiques. Des applications spécifiques sont les salles de concert, les centres culturels, les tribunaux et palais de justice, les centres commerciaux, les atriums, les gares, les salles plénières et autres.

 

Isolation des bruits et des vibrations

Fixation de critères et d’exigences, dimensionnement des murs de séparation et cloisons (maçonnerie, béton, cloisons amovibles, cloisons légères…), dimensionnement des façades et toitures (vitrage, portes, panneaux sandwiches, compositions de toitures…), impact sonore de l’environnement sur le bâtiment (trafic aérien, ferroviaire et routier), émissions acoustiques du bâtiment vers l’environnement (dancings, activités industrielles…), conformité aux règlements de VLAREM II, de la Région de Bruxelles-Capitale ou de la Région Wallonne, isolations de bruits aériens et de bruits de choc (compositions, planchers flottants…), descriptions acoustiques détaillées, voies latérales liés à la construction (fuites, raccords, bruits de circulation…), constructions spéciales (box-in-box, systèmes d’atténuation des vibrations pour structures et bâtiments, socles...), effets des écrans acoustiques.

 

Acoustique de l’espace des locaux

Fixation de critères et d’exigences (temps de réverbération, STI, RASTI, définition, efficacité latérale, clarté, expansion sonore...), contrôle des caractéristiques spécifiques (temps de réverbération, RASTI, Clarity, Deutlichkeit...), simulations en 3D des espaces avec calcul de la répartition des paramètres acoustiques sur une surface et réflectogrammes en des points quelconques, détermination des emplacements idéaux des haut-parleurs dans un modèle 3D, analyse de la distribution du son autour des sources sonores avec simulation 3D, optimisation des surfaces absorbantes ou des écrans à l’aide de simulations 3D, choix de l’utilisation des matériaux d’absorption acoustique.

 

Nuisances sonores et vibratoires provenant d’installations techniques

Fixation de critères et d’exigences, aspects conceptuels lors de l’avant-projet (vitesses d’air, localisation…), calculs des niveaux de pression acoustique dans les bâtiments et à l’extérieur, définition des niveaux de pression acoustique des appareils, analyse de la distribution du son autour des sources sonores ou des bâtiments, propagation sonore des bruits d’écoulement et bruits du ventilateur à travers les conduits d’aération, rayonnement du bruit des conduits (grilles, conduites, machines, enceintes…), conception, dimensionnement et implantation de silencieux, insonorisation des canalisations (conduites, conduits d’aération, tuyaux d’écoulement, machines...), insonorisation des traversées des constructions, enceintes acoustiques pour appareils, constructions d’écrans acoustiques, fixations antivibratoires (conduites, conduits d’air, machines, appareils…), isolation contre les vibrations d’équipements techniques (moteurs, pompes, caissons de climatisation...), transmission des vibrations aux structures (ascenseurs, escalators, installations sanitaires...), réduction du bruit au moyen de dispositifs antibruit. 

 

Mesures acoustiques

Au laboratoire ou sur place, selon les normes et les réglementations, mesures de contrôle et de réception, mesures des niveaux de pression acoustique (NR, dB(A), dB, fréquentiel, statistique, dépassements, durée du dépassement), mesures d’intensité, mesures d’isolation aux bruits aériens, mesures d’isolation aux bruits de choc, mesures d’isolation des façades, mesures d’acoustique de l’espace (réponse impulsionnelle, intelligibilité STI, RASTI, temps de réverbération, distribution du son, efficacité latérale, clarté, définition...), détection des fuites, surveillance du bruit, surveillance des vibrations, mesures acoustiques continues et statistiques  (LAeq, LA95, LA05, SEL, ...), analyses de fréquence (1/1, 1/3 jusqu’aux bandes étroites), mesures des vibrations, analyse modale, transmission du son.